Une question ?

Vue d'ensemble

L’Iconopôle a été créé le 1er mars 2019. Il conserve des collections qui présentent un intérêt pour l’histoire du canton de Vaud d’un point de vue géographique, ethnographique, culturel et scientifique. Il donne également accès à des documents en lien avec l’édition romande, l’histoire du livre et la communication graphique. La période la mieux représentée se situe entre 1880 et 1970.

Accès aux ressources

L’Iconopôle est en train d’établir des inventaires de ses différents fonds et lots. Ils sont progressivement publiés dans la base de données Patrinum.

Vous pouvez consulter les dernières pièces ajoutées sur cette page.

Les reproductions des pièces qui sont dans le domaine public sont accessibles sur cette page.

La conservatrice de l’Iconopôle se tient volontiers à disposition pour tout renseignement.

 

Historique

Son noyau principal s’articule autour du fonds de la Collection iconographique vaudoise (CIV) et du fonds Erik Nitsche regroupant un ensemble de documents originaux du célèbre graphiste lausannois (1908-1998).

La CIV, créée en 1896 par le pasteur Paul Vionnet puis léguée à l’État de Vaud au début du 20e siècle, inclut des dizaines de milliers de phototypes (négatifs, tirages, albums, planches-contacts, dias) en lien avec l’iconographie du canton de Vaud (patrimoine immobilier, objets mobiliers, Fête des Vignerons, moyens de locomotion, etc.). Elle reflète aussi des événements suisses et étrangers (Exposition universelle de 1889, missions en Afrique, etc.). Sa particularité réside dans le fait qu’elle contient des milliers de pièces aux techniques diverses (dessins, gravures, reproductions d’images, imprimés éphémères, archives, etc.).

Organisé par thématiques, ce Fonds fait actuellement l’objet d’une campagne visant à le rendre accessible au public et aux chercheurs.

L’Iconopôle s’est rapidement enrichi de donations qui illustrent le patrimoine immatériel du canton (lots Claude Bornand), le patrimoine immobilier (lot Eugène Würgler / Maison de l’Élysée, 1922) ou la vie d’un atelier de graphisme sur près de 60 ans (Fonds Pizzotti, en cours d’acquisition).