Du signe au son (5/6) : Stéphane Grappelli, violoniste de l’âme

Une paire de lutrins avec des partitions ouvertes éclairés par une lumière bleue.