Vue d’ensemble

La collection est principalement constituée pour répondre aux besoins de la communauté universitaire. Elle satisfait également un public plus large, provenant notamment des écoles professionnelles et officielles vaudoises.

Notre sélection comprend les manuels, les ouvrages de base, les textes littéraires russes et autres langues slaves, les monographies concernant la civilisation slave, les ouvrages de linguistique, les ouvrages de méthodologie, les approches interdisciplinaires

Un tableau synthétise l’état du développement de la collection.

Les ouvrages de vulgarisation, d’études sur le folklore s’adressant au grand public, ainsi que les traductions et des méthodes des langues ne sont pas déposés sur le site Unithèque de la BCU Lausanne, mais sur le site le site Riponne. Par ailleurs, quelques traductions des textes russes se trouvent dans les collections de littératures comparées.

Ces ressources peuvent être consultées sur place (imprimés, DVD documentaires) ou à distance (ressources électroniques).

Les mémoires en langues slaves, ainsi que des documents uniques ou rares se trouvent au Service des Manuscrits  et à la Réserve précieuse.

Pour les recherches de textes écrits en russe, il faut savoir que les bibliothèques suisses utilisent généralement une translittération de l’original cyrillique (Voir l’article de Wikipédia sur les diverses translittérations du cyrillique
Deux translittérations sont utilisées dans les catalogues des bibliothèques suisses pour les ouvrages écrits en alphabet cyrillique : la norme ISO/R9:1968 (normes internationales de 1968) et ALA-LC (normes de la Bibliothèque du Congrès à Washington).

Pour tous les ouvrages en russe, la BCU Lausanne utilise la norme de translittération ALA-LC.
Veuillez ne pas taper les signes mous ou durs pour une recherche. Voici quelques exemples d’auteurs en translittération ALA-LC : « Bakhtin », « Dostoevskii », « Chekhov », « Pushkin », « Eikhenbaum », « Solzhenitsyn », « Gorkii », etc.

Il est également possible de faire des recherches directement en cyrillique sur le titre des ouvrages écrits en russe.