Les Introuvables, n° 7

Chroniques ou histoire curieuse composée de diverses pièces des choses les plus considérables arrivées au Pays de Vaud
Lausanne, David Gentil, 1672
Bibliothèque cantonale et universitaire – Lausanne, 2007
Collection « Les Introuvables », 7
Prix : Fr. 55. –

L’essentiel de ce texte est formé d’extraits de la Schweizer Chronic de Michael Stettler, traduits par le Genevois Louis Franc (1596-1675). Paru originellement sous le titre Histoire curieuse du Pais de Vaud en 1671, l’ouvrage fut retiré du marché à peine sorti de presse, sur intervention des autorités lausannoises qui relevèrent dans les premières pages des expressions tendant « au despect et deshonneur des ancestres et de ceste ville ». L’avertissement au lecteur rédigé sur un ton assez vif, probablement par Louis Franc, personnage remuant dont Catherine Santschi a dressé un portrait attachant (« Genevois à Saint-Prex », Revue historique vaudoise, 1979), n’est probablement pas étranger à cette décision. Quoi qu’il en soit, David Gentil fut contraint de supprimer les pages 1 à 8 (soit la moitié du cahier A), contenant la page de titre, l’avertissement et les dix premières lignes du texte tiré de Stettler. Plutôt que de procurer une nouvelle version des pages censurées, l’imprimeur substitua finalement à ces dernière une nouvelle page de titre, une dédicace aux autorités de Lausanne et des quatre bonnes villes du Pays de Vaud et un avis au lecteur rédigés par l’imprimeur lui-même, une table des matières, enfin le texte intégral de la Chronique du Pays de Vaud (pp. 1-56) copié sur des manuscrits en mains privées présentant diverses variantes par rapport à celui publié en 1614 sous le titre Histoire ou chronologie du Pays de Vaux par Laurens da Monti Bourboni (Les Introuvables n° 6) ; huit lignes de transition à la fin de la page 56 permettent une jonction « en douceur » avec les pages 9 et suivantes de l’édition de 1671, dès lors recyclée sous le titre Chroniques ou histoire curieuse composée de diverses pièces des choses plus considérables arrivées au Pays de Vaud. Cette particularité disparaît dans la réédition procurée par David Gentil en 1700, qui ne conserve de la Chronique du Pays de Vaud que la première page introductive.

Le volume est complété par deux textes, les « Particularitez de la guerre du duc de Bourgogne au Pays de Vaud en l’an 1476, tirées d’un vieux manuscrit » (pp. 149-188, il s’agit d’une version remaniée des « Entreprises du duc de Bourgogne contre les Suisses ») et une « Sommaire description des comtés de Neufchastel et de Vallangin […] » (pp. 189-216). D’après une note rédigée par Benjamin Dumur (exemplaire BCU 1F 1000+2), reprenant une mention figurant dans un document conservé à la Bibliothèque des Bourgeois de Berne (copie tardive d’un manuscrit des Chroniques conservé dans les archives de Pampigny), l’auteur de cette description serait David Gentil lui-même.

L’exemplaire reproduit, conservé au Musée historique de Lausanne sous la cote MHLA 474, est le seul connu à contenir, entre la page 56 et la suite du texte (pages 9 et suivantes), le demi-cahier original imprimé en 1671, dont les pages ont été biffées au crayon rouge.

(Notice rédigée avec le concours de Robert Netz)