Polyrythmie africaine, conférence musicale par Vincent Zanetti et Samba Diabaté

Polyrythmie africaine, conférence musicale par Vincent Zanetti et Samba Diabaté

Conférence musicale par Vincent Zanetti et Samba Diabaté
Au début était le rythme
En Afrique de l’Ouest, le concept de musique est lié à la fois au chant et à la danse. Dans la culture mandingue, une danse particulière est associée à chaque âge, fonction ou activité professionnelle. Griot, forgeron, cordonnier, féticheur, esclave, guerrier, chasseur, jeune initié, porteur de masque, mère de famille ou enfant non circoncis, tous esquissent leur pas de danse en réponse à un rythme particulier. Tout rythme s’inscrit dans un ensemble de croyances et de pratiques dont la cohérence constitue l’identité du groupe. Il participe à un système et traduit souvent un lien particulier au sacré et au monde des esprits.
La conférence sera ponctuée par des démonstrations percussives.
Vincent Zanetti, spécialiste des musiques du monde, est multi-instrumentiste et percussionniste. Il s’est imprégné, depuis plus de vingt ans, de l’histoire et des traditions du Mali en accompagnant sur scène Soungalo Coulibaly, légende du djembé. Il anime depuis 1995 l’émission « L’écoute des mondes » sur la RTS.
Samba Diabaté, né au Mali, apprend très jeune l’art du balafon, premier instrument qui l’amène sur la scène internationale avec la chanteuse wasolonka Sali Sidibé. Brillant guitariste, il s’initie aussi à l’art du jeli n’goni, le luth traditionnel des griots. Il vit actuellement à Bamako et fait partie des guitaristes les plus appréciés de son pays.

Jeudi 24 mars, 19h, salle du Sénat, Palais de Rumine