En savoir plus

Le métier de bibliothécaire scolaire

Le métier de bibliothécaire scolaire demande des connaissances et des compétences très diversifiées : bibliothéconomie, communication, gestion administrative et budgétaire, pédagogie. Les journées des bibliothécaires scolaires du canton ne se ressemblent pas et il est nécessaire de posséder une large palette de compétences tant métier que relationnelles pour mener à bien toutes les missions des bibliothèques scolaires !

Pour devenir bibliothécaire scolaire

Les bibliothécaires scolaires possèdent un bachelor HES dans le domaine de l’information documentaire (ou titre jugé équivalent). Cette formation initiale est complétée, une fois en poste, par un Certificate of advanced studies (CAS) pour Bibliothécaire en Milieu scolaire (BMS) au sein de la Haute école pédagogique (HEP) du Canton de Vaud.

Être bibliothécaire scolaire, dans la pratique…

Les activités réalisées par les bibliothécaires scolaires sont extrêmement variées.

Les animations pédagogiques constituent le cœur du métier. Les animations pédagogiques mises en œuvre au sein de la bibliothèque permettent de développer les compétences en littératie des élèves et de les initier à la recherche documentaire dans la bibliothèque, que ce soit dans le catalogue en ligne ou sur internet. Elles visent à promouvoir la lecture au moyen de supports imprimés et numériques.

Les animations pédagogiques sont préparées en amont et adaptées au degré de scolarité des élèves. Élaborées à partir d’un ou de plusieurs objectifs du PER, elles sont réalisées en collaboration avec les enseignant-e-s et en leur présence.

Tous les aspects du travail bibliothéconomie sont réalisés : acquisitions, catalogage, conseil aux usager, prêt, appui dans la recherche documentaire, désherbage, etc.

Les bibliothécaires scolaires mettent en valeur la bibliothèque au sein de l’établissement : que ce soit dans le cadre de la Commission de bibliothèque, dans le cadre des conférences plénières d’établissement ou d’actions de communication diverses.

Types de bibliothèques

Les structures sont très diversifiées les unes par rapport aux autres : dans certains cas, la bibliothèque est entièrement gérée par une seule personne. D’autres structures sont beaucoup plus importantes : c’est souvent le cas des bibliothèques qui délivrent à la fois des prestations scolaires et publiques. On parle alors de bibliothèque mixte. Ce modèle présente de nombreux avantages : il permet à la fois une rationalisation des ressources humaines et financières, une fréquentation importante de l’entourage des élèves, des rencontres intergénérationnelles et un accès des élèves à la même bibliothèque, tant durant le temps scolaire qu’en dehors de celui-ci.

Les bibliothèques scolaires en réseau

La majorité des bibliothèques scolaires, dont certaines sont mixtes, font partie de Renouvaud, le réseau vaudois des bibliothèques. Elles partagent leur catalogue dans une base de données unique. L’objectif est double : une optimisation des ressources – un document étant catalogué une fois pour l’entier du réseau – et la facilitation de la recherche de documents par les usagers.

Quelques chiffres

¾ des élèves vaudois ont accès à une bibliothèque scolaire.

Chaque année, ce sont quelques 7’200 périodes d’animations pédagogiques destinées aux élèves de la scolarité obligatoire qui sont réalisées.

868’123 prêts ont été effectués en 2017 dans les bibliothèques scolaires et mixtes.

Une bibliothèque scolaire compte en moyenne 11’650 documents.

120 professionnels de l’information documentaire composent le réseau des bibliothèques scolaires.

Cadre légal

LVCA

 

Le canton de Vaud soutient la sensibilisation à la culture, et ce dès le plus jeune âge (Loi sur la vie culturelle et la création artistique (LVCA), art. 5, al.1).

 

LEO Le DFJC encourage les communes à mettre à la disposition de chaque établissement les locaux destinés à une médiathèque scolaire (Loi sur l’Enseignement obligatoire (LEO), art. 139). Les communes ont la charge de construire, d’aménager et d’entretenir les locaux mis à disposition des établissements (LEO, art. 27 et 132). Les bibliothèques scolaires font partie des salles spéciales, au même titre que les salles de gymnastique, musique, travaux manuels, sciences, etc.

 

LEO et RLEO Les bibliothécaires scolaires font partie intégrante des professionnels de l’école et participent aux conférences réunissant tous les professionnels de l’établissement scolaire (LEO art. 49 al.3, RLEO Art. 32).

 

PER Le PER préconise d’«offrir l’accès à une bibliothèque fournie en publications adaptées, variées et multiculturelles » (conditions-cadres matérielles et organisationnelles, PER, langues).

 

LPMI La Bibliothèque cantonale et universitaire – Lausanne (BCUL) est un pôle d’excellence en bibliothéconomie active sur les plans cantonal, national et international (Loi sur le patrimoine mobilier et immatériel (LPMI), art. 32, al.5).

 

LAJE Les communes ou associations de communes sont compétentes pour autoriser et surveiller l’accueil familial de jour. (Loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE) art 6. al.3.). L’accueil collectif parascolaire : accueil régulier dans la journée, dans une institution, de plusieurs enfants ayant atteint l’âge de la scolarité obligatoire (…): accueil du matin avant l’école, accueil de midi, accueil de l’après-midi après l’école. Cet accueil peut être étendu à des périodes de vacances scolaires. (art 2.). Le DFJC encourage l’utilisation de bibliothèques scolaires en tant qu’infrastructure parascolaire.