Projet RenouVaud

Actualité

La BCU Lausanne a lancé le 25 novembre 2014 une procédure d’appel d’offres AIMP (Accord intercantonal sur les marchés publics) pour faire l’acquisition d’un nouveau SIGB (Système Intégré de Gestion de Bibliothèque).

Au terme de la procédure d’appel d’offres et après acceptation du financement par le Grand Conseil, le marché a été attribué à la société Ex Libris France avec la solution Alma.

Migration des données lecteurs

Dans le cadre de la modernisation du logiciel de gestion de bibliothèques, le nouveau réseau vaudois des bibliothèques, représenté par la BCU Lausanne, se dote d’un outil informatique plus performant proposé par la société Ex Libris. Cette dernière répond aux plus hautes exigences suisses et internationales en termes de sécurité des données et respecte les normes ISO en vigueur.

Entre décembre 2015 et août 2016, les données personnelles liées à votre compte lecteur (nom, prénom, adresse, adresse e-mail, date de naissance ainsi que les prêts en cours), actuellement hébergées par RERO (Réseau des bibliothèques de suisse occidentale), seront transférées à la société Ex Libris. Les données ainsi transférées n’auront aucune autre utilité que celles pour lesquelles elles ont servi jusqu’à présent et ne seront pas transmises à des tiers.

Pour toute question complémentaire : info-dorigny@bcu.unil.ch

FAQ

De quelles données personnelles parle-t-on ?

Il s’agit uniquement des données nécessaires afin de pouvoir offrir les services aux usagers, c’est-à-dire :

  • Nom et prénom
  • Date de naissance
  • Adresse
  • Adresse email
  • Prêts en cours

Où les données sont-elles actuellement stockées ?

A l’heure actuelle, les données de toutes les bibliothèques membres de RERO (Réseau des bibliothèques de suisse occidentale) sont stockées à la centrale RERO, à Martigny, en Valais.

Où les données seront-elles physiquement stockées avec le nouveau système ?

Les données seront stockées sur les serveurs du fournisseur du logiciel, la société Ex Libris. Les serveurs sont physiquement à Amsterdam, Pays-Bas. La société Ex Libris respecte les plus hautes normes de sécurité en matière de traitement des données et protection des informations. De plus, la loi néerlandaise offre des garanties similaires à la loi suisse concernant le traitement des données personnelles.

Comment mes données personnelles seront-elles utilisées ?

Les données transférées n’auront aucune autre utilité que celles pour lesquelles elles ont servi jusqu’à présent et ne seront pas transmises à des tiers.

Quel est le planning précis des migrations des données ?

Une migration de test aura lieu mi-décembre 2015 et la migration définitive des données aura lieu en août 2016.

Je ne souhaite pas que mes données soient transmises, que dois-je faire ?

Vous pouvez nous informer par simple lettre envoyée à l’adresse ci-dessous en indiquant vos coordonnées ainsi que votre numéro de carte de lecteur : Bibliothèque cantonale et universitaire – Lausanne, Secrétariat de direction, Site Unithèque, 1015 Lausanne

Veuillez noter que cela implique de renoncer à certains services proposées par les bibliothèques du réseau vaudois, notamment le prêt d’ouvrages.

Qui a accès à mes données personnelles ?

Seuls les collaborateurs ayant la nécessité d’accéder aux données personnelles dans le but de fournir un service (comme un guichet de prêt, de renseignements ou le service des contentieux) sont habilités à accéder aux données. Chaque droit d’accès est accordé individuellement et un suivi strict est effectué.

Cadre du projet

Décision de sortie de RERO

Le 10 mars 2014, le canton de Vaud, représenté par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, a décidé de se départir de la convention relative à la gestion et à l’administration du réseau des bibliothèques de Suisse occidentale (RERO). Mme la Conseillère d’Etat Anne-Catherine Lyon  a annoncé que cette sortie sera effective au 31 décembre 2016 et a donné à la BCUL un mandat officiel décrivant les fonctions que doit remplir le réseau vaudois et dont la principale demande est de faire l’acquisition d’un nouveau SIGB.

Cette décision a été communiquée  le 17 mars 2014 à l’ensemble des collaborateurs BCUL ainsi qu’aux  partenaires membres de la BREV (bibliothèques vaudoises membres de RERO). Une task force a été mise en place et travaille actuellement à la structure et à l’organisation du projet (composition des groupes de travail, planification, préparation des budgets, etc.), qui sera géré selon la méthodologie Hermes.

Structure et étapes du projet

Le projet est articulé autour de 3 axes:

  1. Migration du système vers un nouvel outil de gestion
  2. Analyse de la pertinence d’un changement de norme catalographique
  3. Optimisation du fonctionnement du réseau vaudois

Le groupe de projet a pour but d’orchestrer les trois groupes de travail, en collaboration avec le chef de projet. L’ensemble du projet est piloté par un comité de pilotage composé des membres du Conseil de direction de la BCUL.

Le projet est jalonné par les étapes suivantes:

  1. Mise en place de la structure du projet
  2. Appel d’offre pour un nouvel outil courant 2014
  3. Analyse et préparation des données ainsi que déploiement du nouvel outil en mode test en 2015
  4. Formation des utilisateurs et migration des données en 2016
  5. Autonomie du réseau vaudois au 1er janvier 2017.

Vous trouverez sur cette page des informations régulières sur l’avancement du projet RenouVaud.