Adolphe, postérité d'un roman

Adolphe, postérité d’un roman

Vernissage de l’exposition

A travers différents manuscrits, livres et documents iconographiques, l’exposition retrace l’héritage d’un roman qui, deux siècles après sa parution, n’a rien perdu de son pouvoir de fascination.
L’année 2016 est marquée par le bicentenaire de la publication du roman Adolphe, l’oeuvre littéraire la plus célèbre de l’écrivain vaudois Benjamin Constant (1767-1830). A l’occasion de ce grand anniversaire, l’exposition conçue par l’Institut Benjamin Constant met en lumière la longue et foisonnante postérité d’Adolphe : les visiteurs découvriront les multiples éditions, traductions (en japonais, en persan, etc.), réécritures (de Balzac à Camille Laurens, en passant par Jacques Chessex) et adaptations (théâtre, cinéma, bande dessinée) auxquelles le chef-d’oeuvre de Constant a donné lieu, de 1816 à nos jours.

A l’occasion du vernissage de l’exposition, le comédien Lionel Frésard lira quelques extraits du roman.

En parallèle à l’exposition, plus d’une vingtaine d’artistes contemporains romands ont produit des objets-livres inspirés du roman Adolphe. Ces oeuvres seront présentées au sein de l’exposition ainsi que sur le site Unithèque.

Commissaires de l’exposition : Léonard Burnand et Guillaume Poisson, Institut Benjamin Constant

Visites guidées de l’exposition : sa 12 mars, 11 h | je 14 avril, 15 h

Exposition du 18 février au 16 avril 2016, BCU Lausanne, site Riponne. Ouverture selon les horaires de la bibliothèque