Vue d’ensemble

La collection d’histoire de l’art est principalement constituée pour répondre aux besoins de la communauté universitaire. Elle satisfait également un public plus large, provenant notamment des écoles vaudoises.

Le choix d’ouvrages des collections universitaires porte avant tout sur l’art occidental depuis le paléochrétien jusqu’à nos jours. Un accent tout particulier est mis sur l’acquisition des catalogues d’exposition. La collection d’art oriental vise surtout à éclairer les liens entre l’art occidental et l’art oriental. Les arts africain, pré-colombien, amérindien, océanien et d’autres provenances ne sont que peu couverts.

Sont ainsi acquis :

  • les sources, ainsi que les textes méthodologiques fondateurs de la discipline, les études critiques et théoriques
  • les monographies d’artistes, les catalogues raisonnés et les études d’œuvre
  • les catalogues de musée, les ouvrages de muséologie, ceux sur le phénomène des collections et des collectionneurs
  • les études sur l’art occidental du Moyen Âge à l’époque contemporaine
  • les études iconographiques
  • l’art monumental et les guides artistiques spécialisés (points forts: Suisse, France, Italie, Allemagne)
  • les dictionnaires et encyclopédies techniques, biographiques, stylistiques
  • les mélanges dédiés aux historiens de l’art

Sont généralement exclus des collections :

  • les catalogues de ventes aux enchères, très bien couverts à Genève
  • les beaux livres illustrés (coffee table-books) dont le texte ne présente pas d’intérêt scientifique
  • les manuels techniques destinés aux artistes
  • les livres-objets

Les ouvrages s’adressant au grand public, ainsi que nombre d’ouvrages liés au patrimoine vaudois, ne sont généralement pas déposés sur le site Unithèque de la BCU Lausanne, mais sur le site Riponne – Palais de Rumine. Un tableau synthétise l’état de développement de la collection.

Ces ressources peuvent être consultées sur place (imprimés, DVD documentaires) ou à distance (ressources électroniques).

Les mémoires en histoire de l’art de l’UNIL, ainsi que des documents précieux doivent être consultés sur place, en salle de consultation surveillée.

Transmettez-nous vos propositions d’achat !